Twitter en révèle bien plus qu’on ne veut bien le croire. Ou qu’on ne veut bien (se) l’avouer. Et ce n’est pas parce qu’un tweet fait 140 caractères, qu’on ne peut pas en savoir plus !

Et je passe le fait que les gens racontent leur vie sur internet (je ne suis pas en reste, je vous rassure !), ce n’est pas ça dont je veux parler. Ce sont plutôt les relations/intéractions entre les gens qui m’intéressent. Un peu comme dans la vraie vie, d’ailleurs.

Qui connait qui, depuis quand, et pourquoi ? Les fondamentaux, quoi !

.

Plus de 3 ans que je suis sur Twitter.

D’abord avec un premier compte puis avec mon compte de blog. 3 ans à suivre des comptes et se faire suivre par des comptes. 3 ans et plus de 41 000 tweets à mon actif (pas toujours très intéressants, ni glorieux, d’ailleurs).

3 ans où à chaque connexion, je me pose les mêmes questions : qui est en ce moment sur Twitter ? de quoi parle-t-on ? quelle est mon humeur ? j’y vais – j’y vais pas ?

.

Mais surtout 3 ans à faire ma petite curieuse :

  • quel est ce compte qui vient me suivre ?
  • pro ou perso ?
  • comment est-il arrivé là ?
  • qu’est ce qui le motive à bien vouloir me suivre ?
  • ET SURTOUT quel est son réseau twitter ?

Et c’est justement parce que je suis un peu (trop) curieuse que je suis allée fouiner. Twitter est une mine d’informations, sachez-le. Et la curiosité, un vilain défaut.

.

Tout se joue dans les premiers abonnés/abonnements.

Et pourquoi cela ? Et bien, tout simplement parce que Twitter est plutôt difficile d’accès à prime abord. Et pour faire court, quand on est paumé, on se raccroche à ce qu’on connait, ce qu’on aime, ce qui est susceptible de nous intéresser. Un très bon point de départ, n’est-ce pas ?

Du coup, tout naturellement je vais regarder les premiers abonnés/abonnements pour comprendre tout ça. Bien entendu, il ne faut pas que le compte soit trop « gros » car on se lasserait à remonter la liste des comptes. Maiiiis c’est tentant ;)…

.

Et qu’est-ce que ça nous révèle ?

Alors ça marche plus ou moins bien. Par ex si la personne est parano, on ne verra rien du tout. Ou encore lorsque la personne est là depuis longtemps, elle a « nettoyé » son compte. Circulez, il n’y a plus grand chose à voir.

Et puis il y a les personnes lambdas. Et dans leurs 50 premiers abonnements, on peut retrouver au choix et dans le désordre :

  • des comptes officiels, ce qui peut en dire assez long sur les intérêts de la personne (ex. Edwy Plenel vs Patrick Fiori),
  • les comptes des amis IRL (et s’ils sont dans les 1ers abonnés du compte, il n’y a plus aucun doute),
  • les premiers followbacks aussi (bah oui ça arrive au début),
  • souvent le secteur d’activité et peut-être même le compte de l’entreprise dans laquelle la personne travaille,
  • si c’est un compte pro, on trouvera le compte privé du « CM »,
  • les centres d’intérêts/loisirs (ça peut être des blogs si la personne est arrivée sur Twitter par ce biais),
  • parfois un compte d’informations (voir régional, le compte),
  • et si conjoint il y a, alors il est aussi dans les premiers abonnements ET abonnés (jdcjdr).

Je sens qu’il y en a qui transpirent ;) ?

Bon c’est un petit constat, ce n’est surtout pas une thèse. Ce n’est donc pas toujours le cas, je vous laisse vous faire votre propre opinion. Cela dit, apparemment il y a un gars qui a fait une vraie thèse sur le sujet, voici un article du Monde : Dis-moi qui tu suis sur Twitter, et je te dirai qui tu es.

Et n’allez pas supprimer tous vos 1ers abonnements, sinon c’est pas drôle !

.

@apprentiscrea en chiffres :

> 3 ans de présence (dont quasi 1 an d’observation)
> 1 changement d’identité
> 41 000 tweets et quelques
> 1000 photos postées (les miennes en grande majorité)
> 6000 tweets likés (dont au moins 4000 ‘fav’ ne les oubliez pas !)
> 2 ans de vie twittesque nocturne (c’est long)
> une quinzaine de sondages incongrus
> beaucoup trop de poulpes
> et bien trop de râlage aussi
> des comptes chouchous (@mamanstestent) et des comptes amis
> de très belles rencontres IRL
> plein de tweet-apéros à l’Heure Sup’ (l’essentiel quoi !)
> et sûrement quelques trolls héhé.

.

Et vous, vous vous prêtez au jeu : quel est votre compte Twitter ? :)

.